TEDELEC

Coups de projecteur sur la rentrée



"La tendance est au partage, aux croisements fructueux entre informations montantes et descendantes. Le monde entrepreneurial averti prend acte des nouveaux modes de communication restructurés par le digital."

Pexels.com
Pexels.com
Diriger une entreprise comme TEDELEC est éclairant à bien des égards. Cela offre une vue imprenable sur les tendances de fond de notre société. Nos échanges, nos recherches, nos installations disent un peu-beaucoup de la marche du monde. Voyez plutôt : chez trois de nos clients, emblématiques du territoire, nous avons mis en place des outils novateurs, très portés sur l’interaction. Au Crédit Agricole, à Inter Mutuelles Assistance comme au CHU de Poitiers, la technique la plus pointue est mise au service des échanges horizontaux. La tendance est au partage, aux croisements fructueux entre informations montantes et descendantes.

Le monde entrepreneurial averti prend acte des nouveaux modes de communication restructurés par le digital.
Il demande leur déploiement, toute affaire cessante, dans ses salles de travail et autres enceintes pour accouchements politico-stratégiques. L’enjeu est de taille. On souhaite des équipements agiles, multicanaux pour favoriser les travaux par petits groupes ponctuels et l’émulsion d’idées collaboratives.

On privilégie la simplicité de l’utilisation.
La technologie, omniprésente, doit pourtant briller par sa discrétion et s’offrir à la prise en main la plus intuitive possible. Les temps où il fallait l’intervention d’un service d’informaticiens chevronnés afin de mettre une réunion en place sont révolus. Aujourd’hui, le premier communicant venu se connecte avec Pékin et New York en deux clics.

Diriger TEDELEC, c'est la certitude de s'enrichir continuellement au contact des autres. Nous nous mettons complètement au service de nos clients, dont il faut analyser et lire les besoins, parfois entre les lignes. La part de l’humain est au cœur de notre fonctionnement. Chaque année, nous nous émouvons des découvertes et de l’inventivité de ceux qui créent les produits. Notre plaisir est ensuite d’imaginer les avantages que pourront en tirer concrètement les entreprises, les associations et les particuliers qui nous font confiance. Notre rôle est de connecter les univers, de plugger des besoins avec des services. Par ailleurs, nos coups de projecteur ont pris des proportions « extraordinaires » en 2017. Le Parc du Futuroscope nous a confié les clés d’un voyage autour du monde. Ici, nous avons installé cinq Christie Boxer de 100 kilos à 9 mètres du sol, le tout réglé au millimètre près pour une immersion époustouflante au dessus de trésors planétaires. Une expérience fabuleuse pour toute l’équipe TEDELEC. Elle nous fait passer dans une autre dimension.


Enfin, ce zoom sur quelques gros projets d’une année bien riche tait à dessein nos interventions quotidiennes, plus modestes en apparence. Que personne n’en prenne ombrage, elles nous éclairent de l’intérieur. C’est par le contact constant avec tous les acteurs locaux que nous tissons la toile sur laquelle ils projettent leurs désirs.

Robert Crépeau
Robert Crépeau