TEDELEC
TEDELEC

Histoire et chronologie



Pierre Favereau, à gauche, est assisté de son fidèle technicien Pierre Lalance, lors du premier son et lumière du donjon, à Niort. Le matériel : un magnétophone Philips France, un ampli fabrication maison et la chambre d’écho dans une cuve à fioul.
Pierre Favereau, à gauche, est assisté de son fidèle technicien Pierre Lalance, lors du premier son et lumière du donjon, à Niort. Le matériel : un magnétophone Philips France, un ampli fabrication maison et la chambre d’écho dans une cuve à fioul.

TEDELEC a été fondée en 1965 par Pierre Favereau

A sa création, l'entreprise est spécialisée sur les produits bruns (notamment pour la Camif).

Les années 1970 sont celles des premiers virages où TEDELEC prend le tournant de la vente de matériel vidéo professionnel et notamment des magnétoscopes.

Les années 1980 voient la naissance du CD et des premiers caméscopes. En 1983 Sony met au point et commercialise le premier caméscope au monde : la betamovie au format betamax. Avec ces nouveaux formats, la vidéo accède à une meilleure qualité d'image, passant de 240 lignes (sur les anciens formats composites) à près de 400 lignes sur ces nouveaux formats Y/C.

Les années 1990 sont les années du numérique et l'apparition d'un mot nouveau : le multimédia.
Les CD-ROM ainsi que les bornes interactives se développent. Grâce à la mémoire stockée sur le CD ou l'ordinateur on utilise ou pilote différents médias simultanément : musique, son, image, vidéo, et interface graphique interactive (IHM).

Les années 2000 sont celles de l’interconnexion de toutes ces applications : c'est la convergence numérique.

Les années 2010 sont celles des réseaux sociaux et du mobile/IPhone : Twitter et Facebook partagent de l'information en temps réel - y compris video - et font irruption dans notre quotidien. La réalité augmentée commence à pointer son nez.
Histoire et chronologie

Chronologie Tédélec

1941 : Pierre Favereau, 16 ans, est apprenti photographe dans un magasin de radio, disque, optique et cinéma à La Rochelle.

1944 : photographe de guerre pour l’Associated Press (AP).

15 déc 1950 : Pierre Favereau achète avec l’aide de son père un magasin de disques, rue de l’Arsenal. Puis il s’installe 11 place du Temple (date inconnue).

Noël 1952 : Pierre Favereau ne renouvelle pas le stock de 78 tours et ne vend plus que des 45 et 33 tours.

1954 : Pierre Favereau rencontre Edmond Proust, fondateur de la Maif et de la Camif. Il commence la collaboration avec la Camif en devenant le grossiste unique sur l’audiovisuel.

9 déc 1965 : création de Tédélec, société Techniques d’Équipements de Dépannage Électronique, au 30 et 32 rue Brun Puyrajoux.

De déc 1965 à 1968 : pas de salariés à Tédélec.

Vers 1967-1969 : ouverture de deux dépôts d’électroménager à Cognac et La Rochelle.

1968 : Mme Hervé et M. Lalance quittent le magasin place du temple pour venir à Tédélec.

1968-1970 (?) : Pierre Favereau divorce et cède le magasin de disque à son ex-épouse. Une clause de non-concurrence accompagne la cession indiquant que le magasin assure la vente au détail et Tédélec la vente en gros.

1972 : mariage de Pierre Favereau avec Jocelyne. 1973 : arrivée de Jocelyne Favereau à Tédélec

1974 : la Camif réintègre en interne le SAV. Tédélec n’a plus de client (date repérée par le départ de M. Surmont pour la Camif en juin 1974). Réorientation de la société vers l’entreprise et du matériel professionnel.

26 août 1976 : passage de la société de SARL en SA.

1976: - Ouverture d’une succursale à Bordeaux (Achat des Ets Viguier) et un commercialitinérant sillonne la région de Limoges. + un commercial à Biarritz (date inconnue). - Tédélec est le premier distributeur Sony en France. - Tédélec quitte la rue Brun Puyrajoux (les locaux sont devenus trop grands après la cessation d’activité avec la Camif) et emménage dans le quartier de souché au 2 A avenue Normandie-Niemen.

1979 : plus de commercial à Limoges.

1982 : fermeture de l’agence de Bordeaux.

1984 : arrivée de Robert Crépeau, diplômé d’un DUT technique de commercialisation (trois années pour assainir la société, jusqu’en 1986). Pierre Favereau est toujours P.-D.G. Robert Crépeau occupe le poste de technico-commercial.

Déc 1988 : départ à la retraite de Pierre Favereau. Jocelyne Favereau devient P.-D.G.

Les années 90 : développement de la vidéo projection.

Sept 1996 : départ à la retraite de Jocelyne Favereau.

1996-1997 : développement de l’activité location. Vers 2000 : plan de formation sur l’informatique. 6 juin 2002 : passage de Tédélec en SAS. 4 juin 2004 : achat de Vidéovox, agence de Poitiers, situé dans la zone industrielle République 1, 7 bis rue des Entrepreneurs.

2005 : réfection à neuf des bâtiments de Tédélec Niort.

3 mars 2014 : création de Tédélec Event (Location de matériels audiovisuels et scéniques, réalisation d’activités de soutien au spectacle vivant.

2017 : en forme et toujours là :)

Depuis ses origines, Tedelec se forme en permanence pour rester à l'écoute des évolutions technologiques et concrètes de l'audiovisuel. «Nous essayons d'amener un angle d'attaque différent, une expertise en plus.»

Lu 5575 fois